• Richard Lecocq

RIP Dangerous 30

Dernière mise à jour : 18 nov. 2021


Vous l’attendiez, mais il n’est pas venu. En tout cas, l’Estate s’est contenté d'assurer le minimum syndical. Une fois de plus, les fans seront privés d’une réédition généreuse en bonus et autres demos, sans oublier ue remasterisation digne de ce nom des short films du 4ème album de Michael J. chez Epic : Dangerous.

Non, au lieu de ça, un malheureux vinyle de couleur (rouge pur tout le monde et argenté pour Wallmart...) surgira dans les bacs. Le tout à un prix prohibitif, la faute au taux de royalties secret mais astronmique que l’Estate réclame désormais sur toutes les galettes du catalogue solo de Michael chez Sony (les avocats du trust n’ont pas leur mot à dire sur les années Motown, too bad selon eux).


Du coup, les titres leakés sur le marché pirate il y a près de 20 ans à présent re surgiront avec nostalgie entre les oreilles des amateurs de ces années insouciantes (les dernières pour Michael avant les arnaques et tentatives d’extorsion en tout genre).


Dangerous 30 ? Just keep it in the closet...







104 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout